Pourquoi aller en Espagne ?

Le gouvernement a invité les Français à éviter de dépenser leur poste vacant en Espagne ou au Portugal en raison de la flambée des cas de la variante Delta.

A lire également : Quelles sont les aides avec l'AAH ?

Les plages de Barcelone © Pixabay Toulouse devra-t-elle se passer de l’une de leurs destinations de vacances préférées cet été ? C’est en tout cas le souhait exprimé par le ministre Clément Beaune, recommandant aux Français d’éviter de passer leurs vacances en Espagne ou au Portugal.

La « Variante Fiesta »

La raison ? Une montée en puissance de la variante Delta qui fait l’objet d’une vitesse de trafic spectaculaire depuis deux semaines dans les deux pays de la péninsule ibérique. Renommé « variante fiesta » en Espagne car il a été transmis massivement lors de fêtes étudiantes selon les examens, le virus a généré un taux d’incidence de plus de 900 cas pour 100 000 habitants chez les 20-29 ans. Il est clair que près d’un jeune Espagnol sur mille est contaminé.

A lire également : Qui sont les bénéficiaire du RSA ?

Éclosion de cas en Espagne et

Portugal Alors qu’en France, le taux d’incidence général reste inférieur au seuil d’alerte de 50 cas pour 100 000 habitants, l’indicateur se situe plus autour de 300 cas en Espagne ou au Portugal. Mais c’est surtout la dynamique qui inquiète les autorités de l’autre côté des Pyrénées. En effet, en un mois seulement, le nombre de cas a triplé, voire quatre. Une véritable épidémie qui concerne particulièrement la Catalogne, destination prisée des habitants de Toulouse.

Incitation à la vaccination

En Espagne, où le tourisme représente plus de 12 % du PIB, l’annonce du ministre français a eu l’effet d’une douche froide. À tel point que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a voulu calmer la situation vendredi 9 juillet lors d’une brève visite à Madrid. Plutôt que de conseiller aux Français de ne pas aller en Espagne, Last les a exhortés à se faire vacciner.

Famille