Comment arrêter l’assurance d’une voiture épave ?

Que votre voiture vienne de subir un accident ou une destruction, il est important de se renseigner rapidement afin d’effectuer la résiliation de l’assurance de cette auto.

Malheureusement, trop de Français ont des assurances en cours qui ne sont pas utilisées, ce qui représente un coût financier énorme.

A lire également : Quelle moto pour du Off Road ?

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, nous avons décidé de vous expliquer comment résilier l’assurance d’une auto épave !

Pourquoi résilier l’assurance d’une voiture épave ?

Il existe plusieurs raisons pour qu’une voiture soit considérée comme épave, et ainsi penser à résilier l’assurance de cette auto :

A lire en complément : Comment conduire une voiture à boite automatique Toyota Yaris ?

  • Un véhicule trop endommagé : une auto qui a, par exemple, subi un fort accident peut être considérée comme épave. Dans ce cas, le véhicule est interdit par la loi pour une vente, il est donc judicieux de penser à la destruction de celui-ci et par la suite résilier le contrat d’assurance.
  • Une auto stockée à l’état indésirable : un véhicule qui est resté trop longtemps sans utilisation et dont l’état représente un danger peut être considéré par la loi comme une auto épave. Comme dans le premier cas, il faudra penser à la destruction du véhicule et à la résiliation de l’assurance de la voiture.

Comment résilier l’assurance d’une auto épave ?

Votre auto n’est plus en état de rouler et la loi vous interdit la vente de cette dernière en raison du danger que représente son utilisation.

Vous décidez d’opter pour la destruction de la voiture, et vous faites bien. Mais il reste encore une dernière étape, celle de la résiliation de votre contrat d’assurance pour cette auto.

La résiliation du contrat d’assurance permettra d’avertir votre assureur que le véhicule a été détruit et cessera les prélèvements des montants liés à l’assurance de la voiture.

Lors d’un accident ou d’un sinistre, les compagnies d’assurances sont chargées de contacter un expert.

Seul ce dernier pourra considérer le véhicule comme hors d’usage, si c’est le cas, l’assureur enverra l’auto à la casse. Ainsi, la résiliation anticipée de votre contrat d’assurance sera acceptée même si cette dernière n’est pas arrivée à échéance.

En effet, en temps normal, il est nécessaire d’attendre l’échéance du contrat afin de pouvoir réaliser une résiliation de contrat.

Dans le cas contraire, le contrat n’étant pas arrivé à la date d’échéance, la résiliation sera refusée. Veillez donc à bien respecter les conditions sous peine de voir votre résiliation refusée par votre assureur.

Les assurances étant très pointilleuses sur la date, il serait dommage de devoir payer une cotisation à votre assureur pour rien.

Si vous ne savez pas comment faire et que vous ne connaissez pas l’échéance, rendez-vous en ligne sur le site de votre assureur.

Les compagnies d’assurances possèdent des plateformes en ligne sur lesquelles il vous sera simple de contrôler vos assurances en cours.

Des documents à fournir pour résilier l’assurance

Afin d’effectuer la résiliation auprès de votre assureur quelques documents vous seront demandés, parmi ces documents les assurances demandent une lettre de résiliation.

Dans cette lettre, vous devrez faire figurer vos informations personnelles, les informations de votre voiture (numéro de contrat, modèle, date d’achat, etc.), le motif de la résiliation. De plus, vous devrez également faire figurer dans cette lettre la date à laquelle vous souhaitez réaliser l’assurance.

Si vous ne savez pas comment rédiger cette lettre, vous pouvez facilement retrouver des modèles de lettre type en ligne, il vous suffira même parfois de remplir en ligne un formulaire afin que votre lettre soit faite.

De plus, afin de résilier l’assurance, vous devrez également transmettre la carte grise (qui doit être barrée afin d’éviter toute vente frauduleuse) et une copie du certificat de déconstruction.

Ce certificat vous sera transmis par le centre qui aura détruit l’auto, directement ou à réception par courrier. Votre assureur a normalement déjà dû recevoir ce certificat, mais vous pouvez le transmettre à nouveau.

Gardez également une copie du certificat, ce qui vous permettra de vous prémunir en cas d’utilisation frauduleuse ou de vente de pièces de manière illégale.

À réception de votre courrier, votre assurance prendra les mesures nécessaires afin de mettre fin à votre contrat. Veuillez prendre en compte que quelques jours seront nécessaires entre la réception du courrier et la fin de votre couverture.

Les assurances prennent souvent le temps de vous informer de la bonne réception du courrier et vous tiennent au courant de l’avancée de votre demande.

Voiture