Comment fonctionne une assurance multirisque ?

L’assurance est un mécanisme qui permet à une personne assurée de mieux gérer les risques et de profiter d’une assistance financière en cas de sinistre. Encadrée par un contrat d’assurance, elle tient l’assureur et l’assuré de respecter les engagements stipulés par ledit contrat. Du côté de l’assuré, il peut s’agir du paiement d’une cotisation. Quant à l’assureur, il doit procéder au versement d’une indemnisation en cas de sinistre. Il existe plusieurs catégories d’assurances. Établies pour répondre à un besoin spécifique, on distingue parmi elles l’assurance multirisque. Découvrez ici les informations relatives à son fonctionnement.

L’assurance multirisque : comment fonctionne-t-elle ?

L’assurance multirisque est un type de contrat particulier qui offre à l’assuré un large éventail de garanties. Disponible sous deux grandes catégories, il existe l’assurance multirisque professionnelle et l’assurance multirisque habitation.

A découvrir également : Comment améliorer son efficacité au travail ?

Comment fonctionne l’assurance multirisque habitation ?

C’est un contrat “multigarantie” qui permet de protéger le patrimoine familial (habitations et mobiliers) lorsque l’assuré est responsable ou victime d’un sinistre. Lorsqu’on parle de l’assurance multirisque habitation, on aborde essentiellement les biens assurables, les dommages assurables et les responsabilités assurables. Au nombre des biens assurables, on distingue les bâtiments, le mobilier personnel et les biens à usages professionnels. Les dommages assurables sont variés et divers.

Parmi ces derniers, on distingue la garantie explosion-incendie, la garantie dégât des eaux, la garantie vol, l’assurance acte de terrorisme et attentat, etc. Quant aux responsabilités assurables, il s’agit de la responsabilité civile occupant et de la responsabilité civile vie privée. En plus des assurances énumérées ci-dessus, l’assurance multirisque habitation peut être relative à la protection juridique et à l’assistance à domicile.

A découvrir également : Acheter du matériel de manutention agricole d’occasion : les avantages

En cas de sinistre, l’assuré doit procéder à une déclaration dans les délais légaux (5 jours à partir du jour, il en a connaissance, 2 jours en cas de vol, 10 jours en cas de catastrophe naturelle). Ensuite, il doit fournir les pièces utiles pour évaluer les pertes. Par exemple, l’état estimatif des biens endommagés ou détruits en cas d’incendie et les biens volés en cas de vol. En outre, il doit aussi effectuer les mesures d’urgence et doit limiter l’importance des dégâts et sauvegarder ses biens.

Comment fonctionne l’assurance multirisque professionnelle ?

Il couvre l’assuré dans l’exercice de son activité des dommages touchant à ses locaux et biens professionnels ainsi qu’à ses responsabilités.

L’assurance multirisque s’adresse à tout le monde mais particulièrement aux professions libérales, aux artisans, aux commerçants et aux gérants de petites entreprises. Ce contrat d’assurance permet de garantir les bâtiments professionnels, le mobilier et le matériel professionnel ainsi que les marchandises (matières premières, fournitures, productions en cours, emballages, produits finis, etc.).

Ce contrat d’assurance permet aussi a l’assuré de couvrir plusieurs risques. On distingue entre autres : l’incendie, les dégâts des eaux, le bris de glace, le vol et la responsabilité civile. L’incendie, le dégât des eaux et le vol couvrent tous les incidents ayant un rapport avec une perte indirecte ou directe, les dommages de tout type. Le bris de glace porte essentiellement sur les parties vitrées des locaux professionnels. Quant à la responsabilité civile, elle couvre les accidents corporels causés aux tiers, les risques d’intoxication et les accidents survenus aux clients.

En cas de survenance, d’un sinistre, le processus est semblable à l’assurance multirisque habitation. En effet, l’assuré doit prendre des mesures de sauvegarde pour éviter d’aggraver les dommages. Il doit contacter son assurance et remplir le formulaire de déclaration de sinistre. Pour effectuer cette dernière, l’assuré doit respecter les délais prescrits. En outre, il ne doit pas engager de réparations avant le passage de l’expert sauf avec accord de l’assurance.

Comment souscrire à une assurance multirisque ?

Pour souscrire à une assurance multirisque, vous devez d’abord choisir votre assurance et identifier les garanties adaptées à vos besoins. Ensuite, vous devrez fournir à cette dernière un relevé d’identité bancaire et une copie de votre pièce d’identité. S’il s’agit de l’assurance multirisque habitation, vous devrez fournir une copie du contrat de bail et un avis d’imposition.

 

Entreprise