Règles qui durent 15 jours ?

Les règles peuvent parfois être longues et durer jusqu’à 15 jours. Est-ce normal ? Quelles peuvent être les causes des règles longues ? Nous vous éclairons sur ce sujet dans notre article.

Règles abondantes et règles longues : les causes possibles

Les règles des femmes peuvent être longues et abondantes. Quelles peuvent en être les causes ? En moyenne, il faut savoir que les règles durent entre 3 et 7 jours. Toutefois, elles peuvent dépasser cette durée. Si les saignements de règles dépassent tout juste les 7 jours, il n’y a pas forcément lieu de s’inquiéter.

A voir aussi : Comment soulager les règles douloureuses naturellement ?

Cependant, si vos règles durent plus de 10 jours et atteignent même les 15 jours, il est préférable de consulter un médecin. Un flux menstruel abondant (et s’étalant ou pas sur plus de 10 jours) peut être le signe d’une ménorragie ou d’une hyperménorrhée. Ces spécificités n’incluent pas automatiquement l’intensification des douleurs de règles : les saignements sont simplement plus étalés et les règles peuvent être jugées abondantes.

Les règles abondantes sont différentes des règles longues. Il est possible de vivre divers cas de figure : règles longues avec flux modéré, règles longues et abondantes, règles abondantes sans douleurs, règles abondantes avec douleurs intensifiées… Tous ces cas de figure sont différents et méritent que l’on s’interroge au bon moment s’ils ne sont pas habituels dans votre cycle.

A découvrir également : Comment arrêter de ronfler naturellement ?

Un déséquilibre hormonal

Les règles longues peuvent avoir pour cause un dérèglement hormonal ou un léger déséquilibre. Les contraceptifs hormonaux en sont souvent la cause. Par exemple, la mise en place d’un stérilet hormonal ou la prise d’une pilule contraceptive hormonale peuvent causer un déséquilibre hormonal.

Si vous avez récemment effectué des changements au niveau hormonal de votre corps, ne soyez pas surprise que celui-ci réagisse. Les règles peuvent être très irrégulières et il est aussi possible de se retrouver avec des fluctuations assez gênantes telles qu’un cycle sans ovulation ou des écoulements très irréguliers.

Lorsque les toutes premières règles sont déclarées juste après une période de fertilité ou lors d’un retour de couches avéré, il est courant que des perturbations soient notées dans le cycle menstruel. Si vous n’êtes dans aucun de ces cas de figure et que des règles longues arrivent sans aucune raison apparente, consultez votre médecin ou un professionnel de santé.

L’arrivée de la ménopause

Lorsqu’une femme se rapproche de sa ménopause, il se peut que ses règles deviennent plus longues et durent jusqu’à 15 jours. Elle peut aussi avoir des règles irrégulières, voire qui raccourcissent. Un retard de règles peut alors être observé.

En règle générale, il est inutile de s’inquiéter outre mesure si vos règles deviennent plus longues mais qu’aucune douleur supplémentaire n’a été observée. Les consultations peuvent toutefois révéler des anomalies : les règles longues, si elles ont réellement une durée excessive problématique, peuvent être assorties de troubles.

Dans certains cas, un traitement médicamenteux ou une opération peuvent être utiles afin de rééquilibrer le souci.

Les causes non hormonales des règles longues

Si vous n’êtes pas dans les cas décrits ci-dessus et que vos règles se font longues et abondantes sans raison apparente, il se peut que d’autres facteurs soient en jeu. Certains facteurs comme la prise d’aspirine de médicaments anticoagulants peuvent jouer.

Des saignements de règles qui durent plus de 10 jours peuvent aussi être dus à une lésion interne au niveau de l’utérus ou de la muqueuse utérine. La présence de polypes, de fibromes ou de tumeurs non cancéreuses peuvent être à l’origine de saignements longs lors des règles. La mise en place d’une contraception non hormonale (stérilet au cuivre) peut aussi créer des règles très longues et abondantes.

Dans certains cas, comme dans celui de l’adénomyose, on observe la formation d’une muqueuse dans la cavité utérine. Ce phénomène peut créer des saignements plus longs lors des règles. La plupart des excroissances de ce type sont assez bénignes. Une consultation auprès d’un médecin est toujours recommandée en cas de doute.

Dans les cas extrêmes et si vos règles longues sont totalement anormales selon vous, il faut aussi savoir que la présence d’un écoulement anormalement long de sang menstruel peut être le signe d’un cancer de l’utérus, d’une chlamydiose, d’une grossesse extra-utérine ou d’une fausse couche.

Recourir à un diagnostic fiable pour se rassurer

En tout état de cause, il est primordial d’avoir recours à un diagnostic fiable. Un frottis, une échographie, un examen gynécologique basique ou un bilan hormonal permettent d’être fixée sur la nature de cet écoulement de sang anormalement long.

Le plus important, si vous observez que vos règles sont longues, plus abondantes que d’habitudes, ou si vous observez des douleurs, est de consulter un professionnel de santé compétent. Faites confiance à votre ressenti si vos menstruations sont anormalement abondantes : il vaut mieux un examen ou un bilan rassurant qu’une attente qui peut s’avérer dangereuse.

Si vous pensez être sujette à un problème sanguin plus grave, allez consulter un médecin spécialiste qui pourra vous prescrire une prise de sang.

Santé