Comment calculer le TAEG d’un prêt immobilier ?

Vous souhaitez contracter un prêt, vous souhaitez en savoir plus sur le montant du TAE appliqué ? Trouvez les informations dont vous avez besoin dans les paragraphes suivants. Ils vous parlent de ce taux ainsi que de la façon dont il est calculé . Ils vous aident également à comprendre les étapes à suivre pour bénéficier d’un prêt avantageux.

L’APR remplace le TEG

Le TAP ou Global Effective Annual Rate correspond à tous les coûts essentiels pour un prêt hypothécaire ou un prêt à la consommation. Il s’applique également au crédit aux entreprises à des fins commerciales. Il comprend entre autres l’assurance obligatoire, les frais de dossier, les intérêts bancaires et les frais de garantie.

A lire aussi : Comment obtenir le caducée infirmière ?

Il succède au TEG ou Global Effective Rate, en vigueur jusqu’au 30 septembre 2016. Cela ajoute plus de précision à l’accord de prêt. Il comprend l’assurance chômage, le décès et l’invalidité assurance et tient compte des normes européennes. Il permet de respecter le taux d’usure déterminé par la Banque de France.

Il change tous les trois mois afin d’homogénéiser les taux imposés par les banques à leurs clients. Il est conforme au Code de la consommation dans son article L314-6. Cela facilite la prise de décisions lorsqu’il s’agit de choisir un prêt. L’emprunteur peut comparer les offres qui lui sont envoyées sans aucune difficulté. En effet, c’est l’un des éléments qui font osciller les coûts des services des établissements emprunteurs.

A voir aussi : Comment savoir combien emprunter pour une maison ?

Il est indiqué dans les contrats de crédit et les propositions ainsi que dans les publicités. L’intérêt peut être contesté par le juge si le contrat ne mentionne pas le TAE. Il peut être annulé en tout ou en partie. Ce représentant de la loi justifie sa décision en soulignant les conséquences de cette omission sur la situation de l’emprunteur.

Comment ce taux annuel effectif global est calculé

Le calcul du TAE est un moyen de trouver le prêt le plus avantageux auprès des institutions de microfinance. Il permet de déterminer le montant maximum que reçoit l’emprunteur. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la formule suivante :

Taux annuel Total effectif = ((valeur totale du montant à rembourser — valeur du prêt) /valeur du prêt) x nombre de paiements mensuels

Ainsi, ce calcul inclut :

Les garanties

Les institutions financières exigent souvent des garanties de la part des emprunteurs. Pour eux, c’est une sorte de filet de sécurité pour éviter les factures impayées. Ils sont obligatoires et sont inclus dans le tarif annuel effectif mondial.

Ils sont classés en deux catégories, à savoir : les sociétés de cautionnement et les sûretés réelles. Les premiers sont essentiels pour rembourser 75 % de la prime par le fonds de garantie mutuelle .

Les secondes représentent l’hypothèque qui entraîne une libération dans le cadre d’une revente.

Les frais de dossier

Les frais de dossier représentent la part de l’emprunteur dans l’établissement du dossier d’emprunt. Ils ne sont déductibles que si la demande de prêt est validée. Il représente 1 à 1,5 % du montant demandé .

Cependant, ils peuvent provoquer le TAP. Par exemple, si le capital est de 100 000 euros avec un taux d’intérêt de 3,5 %, ils sont de 1 000 euros. Il augmente le TPA de 0,12 %.

Vous pouvez être libéré si vous contactez un fournisseur pour souscrire à une offre de prêt.

Le taux nominal

Il s’agit du taux appliqué sur le montant emprunté et à rembourser en plus du capital. Il est important dans la mesure où il fournit le coût total à payer à l’institution financière.

Assurance dans le cas d’un prêt hypothécaire

C’est obligatoire. Son but est de prendre en charge le remboursement du crédit si l’emprunteur décède ou devient invalide. Il est recommandé de prévenir les litiges en cas de perte d’emploi. L’APR implique deux types d’assurance :

  • Couverture dégressive  : elle est définie sur une base mensuelle du montant restant à payer. Elle est plus abordable qu’une couverture constante.
  • Couverture constante  : comme son nom l’indique, elle est invariable pendant la souscription jusqu’à l’échéance du prêt.

Dépenses exclues du TAE

Bien que les éléments suivants ne soient pas pris en compte dans le calcul de la valeur globale Taux annuel effectif, ils sont importants. Vous ne devez pas les négliger lorsque vous souscrivez votre contrat. Ils peuvent avoir un impact sur le montant du crédit. Qu’est-ce qu’ils sont ?

Pénalités pour remboursement anticipé

Ils s’appliquent dans le cadre d’un prêt immobilier. Si vous vendez votre propriété avant l’expiration du contrat, vous devez payer des ARI ou des indemnités de remboursement anticipé à votre emprunteur.

Ils représentent tout au plus un semestre d’intérêt, soit 3 % du montant restant à payer. Il s’agit d’un coût supplémentaire à prévoir sur un éventuel investissement.

Vous souhaitez vendre votre propriété pour en acquérir un autre ? Ils doivent accéder à votre compte.

Pénalités pour non-conformité au contrat

Vous êtes pénalisé si vous ne respectez pas les termes du contrat de prêt. Par exemple, des pénalités s’appliquent si vous ne payez pas vos mensualités à temps. Dans ce cas, vous devez payer des frais supplémentaires à votre emprunteur.

Les frais de notaire

Les commissions qui servent à indemniser le notaire sont calculées indépendamment du TAE. En outre, ils ne font pas partie du crédit lui-même. Ils changent en fonction de chaque fournisseur.

Bénéficiez d’une réduction du TAE

Le TAE peut être révisé à la baisse à condition que vous calculez correctement votre taux hypothécaire . Il est important de vérifier chaque point qui constitue votre demande. L’astuce consiste à proposer un financement personnel et à respecter le ratio d’endettement. Vous devez vous assurer d’avoir un compte bancaire bien approvisionné. Ainsi, le taux immobilier est avantageux.

Les emprunteurs peuvent également compter sur leur assurance emprunteur. Le calcul du taux annuel effectif mondial tout dépend de cela. Sa valeur varie selon les institutions de couverture. Pour obtenir le maximum d’avantages, il est recommandé de choisir l’offre la plus avantageuse. À titre d’information, la meilleure chose à faire est de préférer la délégation d’assurance à d’autres. L’assurance collective est souvent moins efficace.

Enfin, il peut confier l’assemblage de son dossier de prêt à un courtier. De nombreux professionnels se spécialisent dans ce domaine. Ils possèdent les compétences de négociation qui leur permettent de convaincre les assureurs de leur offrir les meilleurs coûts d’assurance.

Immo